Les premiers 24h d’un nouveau papa

le bébé de nouveau papa pleure

Voilà le premier jour de la vie de Pablo, « the life of Pablo ».
Voici aussi me premier jour d’un nouveau papa.
Comme vous le savez, car lu précédemment, nous sommes montés  en chambre aux alentours de 21h30, quand ma femme était finalement rétablie de son hypertension causée par la grossesse.

Voici que commence ma vie de nouveau papa.

La première nuit en tant que nouveau papa

Pas facile! Après une après-midi d’attente en vu du rétablissement de ma femme et de questionnement et d’égoïsme tel que :
« Qu’arrive t-il a ma femme? Mais dites le moi? »
« C’est grave? »
« Que dois-je faire? »
« Comment dois-je calmer ce petit bout de chou?  »
« Comment vais-je faire si ça va pas pour ma femme? »
« J’ai besoin d’elle! »
« Finalement suis-je prêt à être papa? »
« Suis-je un bon papa? Serrais-je un bon papa? »
« Ne suis-je pas trop jeune? »

Je me calme finalement quand je retrouve ma femme en forme et en bonne santé, quoique un peu pâlotte.
Elle ne peut pas bouger de son lit pendant 24h, je n’ai pas compris ce que cela impliquait au moment où on me l’a dit.
En remontant ma femme mange, je vais me chercher à manger, Pablo dort. Tout va bien.
Vers minuit le 26 mars, Pablo se réveille, on le nourrit, on le change et on essaie de l’endormir. Enfin c’est plus moi qui m’en occupe car ma femme est au lit, dégoûtée de ne pouvoir m’aider. Pas de problème super papa est là. A 1h du matin, on se réveille, les sages-femme viennent faire un contrôle de la tension de ma femme pendant 30 minutes. Après ça on peu se reposer mais à 2h Pablo se réveille et on refait le même parcours, change, nourriture, change, tentative de dodo. Mais là il ne se calme pas tout de suite et papa est super fatigué. Alors papa essaie de garder son calme, une heure plus tard Pablo ne dort toujours pas. En même temps, c’est normal on l’a embêté dans le ventre de sa mère avec une césarienne. Il a le droit de se plaindre.
Mais bon papa est fatigué, un ballet de sage femme défile toutes les heures, pour les médocs, contrôle de la tension et contrôle de bébé. Finalement à 7h du matin, papa n’a toujours pas dormi et papa craque sous les cris de bébé pendant qu’il le change.
Là on fait pas le malin, quand son fils n’arrive pas à se calmer, on a beau savoir que c’est son seul moyen d’expression, on pense quand même que c’est notre faute, qu’on est mauvais, qu’on fait mal.
Je tiens à dire à tous les papas et mamans qui ont ressenti ça: Si vous pensez ça, c’est que vous êtes bon. Lol auto congratulation.
A 7h30 ma femme m’ordonne de rentrer chez nous.
Après hésitations,  je rentre pour me reposer, coupable et pleins de questionnement sur mes capacités.

Je vous raconte tout ça pour savoir si je suis tout seul, ou si c’est normal. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques.
Pour ceux comme moi j’espère les avoir rassurés.

La suite dans un prochaine article.

N’oubliez pas de me suivre sur twitter @NouveauPapaFr

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *